Actualités

305 702 € levés en 2019 !

26 Mai 20
Stéphanie Lanson

Le Fonds de dotation et l’École Centrale de Lyon remercient très chaleureusement leurs généreux donateurs !


Les dons reçus proviennent principalement d’entreprises partenaires et de fidèles diplômés de l’École. Parmi ces dons, 264 159 € sont affectés à nos fonds dédiés.


En 2019, le Fonds de dotation a versé à l’École la somme totale de 291 108 euros, qui se répartissent comme suit :
– 80 000 euros pour l’achat de matériel pédagogique : étude des processus hydrologiques, détection de la pollution de l’eau, environnement numérique pour la conception et réalité augmentée, véhicules autonomes pour la surveillance, choix des matériaux pour de nouvelles mobilités durable, sures et respectueuses de l’environnement
– 20 000 euros pour encourager 4 projet d’entrepreneuriat portés par les étudiants : Lychen, dépollution des eaux sur un brevet de l’École Centrale de Lyon en collaboration avec le laboratoire Ampère, Jeanfildecoton, plateforme de distribution, produits d’hygiène naturels, Tigoun, conception d’un sac permettant la conservation sur une longue période du riz cultivé, Hexa Surfboard, conception, fabrication et commercialisation d’une planche de surf écologique avec un design innovant
– 16 590 euros au titre de la chaire AXA sur l’écologie microbienne et l’ingénierie des écosystèmes, portée par le Pr. Graeme Nicol
– 15 000 euros pour le développement du design thinking
– 12 518 euros pour la commission sociale et la caisse de secours qui soutiennent les élèves en difficulté

Encore merci à nos donateurs qui contribuent au développement de l’École !
Vous pouvez retrouver nos entreprises mécènes et nos donateurs sur les pages de l’École qui leur sont consacrées.

Permaculture, viticulture et free floating pour chargeurs de téléphone, la fibre entrepreneuriale des élèves soutenue par le Fonds de dotation et la Fondation américaine « Lyon – US educationnal fund »

17 Fév 20
Stéphanie Lanson

Grâce à une enveloppe de 22 000 euros, le Fonds de dotation et la Fondation américaine « Lyon – US educationnal fund » encouragent les élèves de l’Ecole à développer leur fibre entrepreneuriale. Le programme Concorde a sélectionné cette année 3 projets.

Le coup de pouce financier permettra à ces entrepreneurs en herbe de poursuivre leur formation d’entrepreneur en développant leur projet au travers d’un séjour d’incubation à l’étranger.

 

Ovega, la permaculture depuis son téléphone

Vous souhaitez découvrir la permaculture, vous initier à une alimentation écoresponsable, mener une vie plus sobre et durable… Ovega vous propose « des solutions simples et innovantes ». Par exemple, l’application Tomate & Basilic. Depuis votre téléphone, vous pourrez facilement savoir quelle plante peut être associée à quelle autre plante, grâce une base de données de 80 plantes et 8000 combinaisons possibles qui assurent la compatibilité des plantes entre elles.

Et si vous voulez faire découvrir la permaculture à vos amis, Francisco Ortega (E2016) et Peter Verrac (E2016) vous proposent d’offrir une « box pour faire le premier pas » : graines (100% bio), conseils… dans une démarche zéro déchet, fait main et en France. Le projet initié par les deux élèves, actuellement en troisième année, a également remporté le Social’Tech Challenge organisé par Enactus France et la Fondation SAP.
L’aide apportée par le Fonds de dotation et la Fondation américaine « Lyon – US educationnal fund » va permettre de confronter l’offre au marché américain, analyser les modèles économiques d’offres concurrentes et faire progresser l’entreprise sur son propre modèle économique.

https://ovega.fr/

 

 

Worldwine, une viticulture alliant écoresponsabilité et performance


Des étés passés sur l’exploitation viticole familiale, une formation scientifique à l’Ecole Centrale, des amitiés nouées sur les bancs de la prépa, le partage entre quatre copines d’une passion commune pour le patrimoine et une volonté de s’engager pour la transition écologique : voici les ingrédients de base dont disposait Elisabeth Auzias (E2018) pour l’émergence du projet Worldwine Women.


L’objectif : promouvoir des alternatives innovantes pour la viticulture en concevant des kits de formation reposant sur une analyse scientifique de la vinification.


Pour s’imprégner de la culture d’exploitations viticoles aux quatre coins du monde et concevoir des outils adaptés, l’aide apportée permettra aux quatre amies entrepreneuses et très complémentaires d’aller à la rencontre d’experts et de vignerons, de les interroger, de partager leur quotidien et de confronter les expériences aux données scientifiques. Pour compléter le tout, un documentaire à visée grand public pour sensibiliser les consommateurs devrait voir le jour.


https://www.worldwinewomen.com/

 

 

BUZZ, des chargeurs de téléphone en free floatting


Fini le téléphone inutilisable en raison d’une batterie à plat… Victor Hadrien Labbe (E2018) a la solution : du free floating pour les chargeurs de téléphone. A l’instar des vélos ou autres trottinettes, Buzz power permettra de louer dans un lieu (café, restaurant, centre commercial, gare, aéroport…) le chargeur de téléphone qui vous fait défaut et de le déposer dans un autre lieu, le tout en quelques clics.


Principe : Vous téléchargez l’application sur votre téléphone donc. Quand votre batterie faiblit, vous localisez la station la plus proche. Arrivé à bon port, vous scannez le QR code de la machine. Vous prenez la batterie et chargez votre téléphone. Une fois celui-ci de nouveau opérationnel, vous reposez le chargeur dans la station que vous souhaitez. Buzz a conçu et fourni le boitier de distribution ainsi que son application de paiement.
L’aide financière permettra de passer à l’étape 2 : déployer le pilote à Paris, analyser les résultats et adapter l’offre et la stratégie de pénétration.


https://buzz-power.com/

50 000 euros pour développer les activités de laboratoire

12 Fév 20
Stéphanie Lanson

Les activités de laboratoire constituent une part essentielle de la formation des élèves ingénieurs, complémentaires des apprentissages théoriques. Elles sont une véritable force de la formation à Centrale Lyon… et sa marque de fabrique.

Les dons recueillis par le Fonds de dotation complètent les engagements de l’École pour apporter aux élèves ingénieurs une expertise de terrain.

Merci à tous nos donateurs !

 

Produire de l’énergie grâce au vent


Mettre en pratique la conversion de l’énergie utile du vent en énergie mécanique puis électrique : c’est un des objectifs des activités de laboratoire autour de l’éolien qui complètent les cours « Turbines pour la production d’énergie » et bien évidemment ceux qui concernent l’« Eolien ».

Grâce à de nouvelles cartes d’acquisition, les élèves du cursus généraliste et du cursus spécialité énergie vont ainsi pouvoir mesurer les performances aérodynamiques d’un modèle réduit d’éolienne situé dans une soufflerie et travailler sur les liens entre la demande électrique, la vitesse de rotation et la vitesse du vent.

 

Une main robotique capable d’accomplir les tâches de saisie de la vie quotidienne


L’utilisation de robots assistants personnels munis d’interfaces cerveau-machine laisse présager de nombreuses applications notamment pour l’accompagnement de personnes handicapées ou en perte d’autonomie. Pour autant, leur développement demande de progresser dans la saisie et la dextérité en environnements non structurés, dont ces robots doivent faire preuve.

La main robotique va permettre de former les élèves aux problèmes de manipulation robotique en mettant l’accent sur les carences identifiées : méthodes efficaces de détection primitives, compréhension de la manière d’intégrer les informations sensorielles et contrôle moteur à l’aide d’un matériel fiable.

 

 

Comprendre les frottements en régime turbulent


Pour illustrer les activités autour de la mécanique des fluides, l’acquisition d’un anémomètre à fil chaud associé au banc conduite à air et à ses équipements (tubes de pression et tubes de Pitot) va permettre aux élèves de mesurer les frottements fluides, les vitesses moyennes et les vitesses fluctuantes, en régime turbulent. Le tout dans la conduite de 10 cm de diamètre et 6 m de long prévue à cet effet.

 

Analyser les comportements mécaniques des solides


Pour bien comprendre les comportements mécaniques des matériaux solides, polymères et composites, les élèves pourront désormais utiliser la toute nouvelle balance hydrostatique d’analyse d’extrême précision (gamme 10-5g) avec un kit de mesure de densité. De quoi faire dans la dentelle…

 

 

Maîtriser la thermographie infrarouge


La thermographie infrarouge est une technologie devenue essentielle dans de nombreux secteurs : rénovation énergétique et thermique, contrôle et maintenance, sécurité, défense…

L’acquisition de deux caméras infra-rouges portatives, d’une résolution thermique de 80 mK et 382 x 288 pixels avec un rafraichissement de 80 Hz, contribue à la familiarisation des élèves à cette technologie et illustrera les cours de physique et chimie de la matière : propriétés optiques des matériaux, sources et détecteurs de lumière…

 

Exécuter du code Python en toute autonomie


Acquérir une large autonomie au travail est une compétence fondamentale de la formation des élèves ingénieurs. Maîtriser le code Python en est une autre. La mise en service d’un serveur Jupyter Notebook va permettre de renforcer ces deux impératifs.

Le serveur Jupyter, interfacé avec deux serveurs GPU, va offrir un accès facilité et robuste à l’écriture et à l’exécution du code Python lors des travaux dirigés du tronc commun de première année.

 

 

S’immerger dans l’entreprise


En complément des formations techniques, l’Ecole propose aux élèves ingénieurs une ouverture sur le monde de l’entreprise. Ils bénéficient ainsi d’un accès à des modules d’e-learning pour approfondir leur apprentissage en gestion et finance d’entreprise : comptabilité, finance, analyse des coûts, tableaux de bord…


Et pour former à la prise de décision, les élèves peuvent jouer en réseau ! Par équipe, l’objectif est de faire vivre une entreprise en analysant différents paramètres : son approvisionnement, sa production, le commercial, la finance, les ressources humaines… Répartition des tâches, analyse de la performance, cohérence des décisions, aptitude à communiquer, gestion du stress…, autant de compétences précieuses quand nos futurs ingénieurs rejoindront le monde de l’entreprise.

Une nouvelle équipe pour le Fonds de dotation

16 Jan 20
Stéphanie Lanson

Le Conseil d’administration du Fonds de dotation nomme un nouveau directeur général, Vincent ARTHAUD.


Vincent ARTHAUD remplace Dominique CALLENS, (promo 1980), directeur général bénévole depuis 2015. L’ensemble du Conseil d’administration remercie très chaleureusement Dominique CALLENS pour son investissement dans la gestion du Fonds et est heureux de lui remettre la médaille de l’École.


Vincent ARTHAUD est diplômé de l’École en 2017 et actuellement chargé de projets auprès de Frank DEBOUCK, directeur de Centrale Lyon.


Vincent ARTHAUD travaillera en étroite collaboration avec Stéphanie LANSON, qui a rejoint l’École, en janvier, pour coordonner le projet ECL 4.0 et accompagner le Fonds dans la recherche de financement pour les projets stratégiques de l’École.

International Is not it?

13 Juin 19
Dominique Callens

Merci à Philippe Barril, une carrière internationale, un engagement pour la transformation du campus de Centrale Lyon.

Nos chiffres, nos actions 2018

05 Juin 19
Dominique Callens

Au cours de l’exercice comptable 2018, 179 K€ ont été collectés. 275 K€ ont été engagés dont 181 K€ pour la pédagogie, 74 K€ pour la réussite et 20 K€ pour l’ouverture. Nos frais de fonctionnement et de collecte ont été de 26 K€. Le placement des fonds disponibles a permis un résultat financier de 3 K€.

Comptablement, les reports des ressources non utilisées des exercices antérieurs + 119 519€ et les engagements à réaliser sur les ressources affectées – 73 220€ (dont ECL 4.0 pour 51 170€ collectés sur l’exercice 2018) conduisent à un déficit de 71 962€.

En termes de bilan, le Fonds dispose d’un actif de 584 K€, dont 30 K€ de valeurs mobilières, 554 K€ de disponibilités. Le passif se compose entre autre de 65 K€ de fonds associatifs après avoir affecté le déficit 2018 au report à nouveau. En complément 384 K€ sont dus pour la réalisation de la chaire AXA et pour des projets sur l’ouverture. Enfin 131 K€ sont à engager sur les différents fonds dédiés ECL4.0 (85 K€), recherche (28 K€), pédagogie (18 K€).

Derrière ces chiffres, ceux sont nos donateurs qui ont permis de soutenir notamment des actions d’enseignement du Design Thinking, de conception et fabrication de petites pièces en matériaux composites et des machines pour le FabLab pour le prototypage rapide sans oublier l’installation de nouveaux équipements sportifs. C’est également un soutien aux élèves qui s’engagent dans le parcours entrepreneur et une aide à la commission sociale de l’Ecole pour donner le coup de pouce nécessaire à la réussite de tous ! Enfin c’est connecter les savoirs avec l’Institut Paul Bocuse et le CROUS de Lyon autour du projet « cooking lab ».

Comme en témoigne ces chiffres et particulièrement à fin mai 2019, la progression des dons et promesses pour ECL 4.0 proche des 350 K€, la dynamique des Centraliens de Lyon n’est pas prête de s’arrêter pour accompagner l’Ecole dans ses défis.

Merci à tous nos donateurs, vous passez le témoin de votre parcours personnel aux nouvelles promotions!

ECL 4.0 Guy Mathiolon, président du Fonds de Dotation vous apporte son éclairage.

16 Jan 19
Dominique Callens

Nouveau témoignage : “la chance d’avoir cette formation de grande qualité…légitime de continuer à contribuer à développer cette école”

Jacques Maigné : “L’ingénieur… pour la sauvegarde du monde de demain”

20 Déc 18
Dominique Callens

Nouveau témoignage d’un membre du comité de campagne ECL4.0.

Joyeux Noël. Tous nos vœux pour 2019!

20 Déc 18
Dominique Callens

A quelques pas  de franchir les 10% de notre objectif pour ECL4.0, Grand Merci à tous nos mécènes et donateurs.